Randonée panoramique au lac d'Oeschinensee
Auteur/autrice de l’image

Mon road trip en Suisse : entre montagnes, lacs et aventures insolites

Je vous amène avec moi pour un roadtrip de 8 jours en Suisse entre nature, montagnes, glamping et bien d'autres aventures.

Mon road trip de 8 jours en Suisse

Sommaire

Suivez-moi dans ce voyage simple, où les paysages parlent d’eux-mêmes et où chaque jour apporte son petit moment de magie et de ressourcement !

🚩 Jour 1 : Arbocamp, une expérience unique dans les arbres

Départ des Pyrénées avec en ligne de mire ➡️ la Suisse !

Après de longues heures de route, nous nous arrêtons pour notre première nuit à Arbocamp, dans la région d’Entremont dans le Valais dans un logement plutôt insolite ! Une tente suspendue à des arbres, ce n’est vraiment pas banal, non ?

En plus, nous avons eu le bonheur de pouvoir manger une fondue au bon fromage Suisse (une caisse est à disposition avec tous les ingrédients pour la préparer vous-même.) On a adoré le concept ! 😍

Fondue aux fromages Suisse

🚩 Jour 2 : Le lac bleu d’Arolla, un joyau caché

Hop, après une nuit bercée par les étoiles, un réveil sous les premières lueurs du matin, et un bon petit-déjeuner, nous prenons la route pour le Lac Bleu d’Arolla. C’est un petit bijou niché dans les Alpes valaisannes, à une altitude d’environ 2 080 mètres. Situé près du village d’Arolla, ce lac est célèbre pour sa couleur bleu-turquoise éclatante, un phénomène dû à la présence de minéraux et de micro-organismes dans l’eau, ainsi qu’à sa clarté exceptionnelle. Il est entouré d’une forêt d’arolles, un type de pin qui donne son nom au village d’Arolla.

Le meilleur moment pour visiter est en été et au début de l’automne, lorsque le lac révèle sa couleur bleue caractéristique. Cependant, le paysage change avec les saisons, et même si la couleur peut être moins intense à d’autres moments de l’année, le cadre reste toujours magnifique ⛰️

Le lac bleu d’Arolla en bref :

⏱️ Durée moyenne : 1h30 A/R depuis le lieu-dit “La Gouille”

🚗 Départ : La Gouille, Evolène, Suisse 

📏 Distance : 2,8 km A/R 

⬆️ Dénivelé positif : 280 m 

Ok, ça grimpe, mais quelle récompense en haut ! Ce bleu, c’est dingue… C’est genre le spot idéal pour un pique-nique.

Tips : Un peu plus bas il y a une buvette sympa pour boire ou manger quelque chose.

Il est l’heure de redescendre pour rejoindre notre camping pour la nuit, près de Täsch. Camping calme quand nous y étions et très propre.

🚩 Jour 3 : Zermatt, et le sentier des 5 lacs

Connu pour le mont Cervin (lui-même connu, car il a inspiré le logo Toblerone), Zermatt est le départ de beaucoup de randonnées, et pour l’alpinisme avec ses nombreux sommets de plus de 3000 et 4000 m. Mais je vous amène avec moi, pour l’une des plus connues → le sentier des 5 lacs.

Pour se rendre au départ de la randonnée, il y a plusieurs transports à prendre avant. Zermatt est un village sans voiture, il faudra donc prendre un train depuis la gare de Täsch. Puis de la gare de Zermatt, il faudra marcher 10 min pour rejoindre le funiculaire pour Sunnegga, et, ensuite emprunter le télécabine qui vous montera jusqu’à Blauherd.

La randonnée n’est pas une boucle, la fin du sentier se termine au funiculaire de Sunnegga, il faudra donc de nouveau l’emprunter pour revenir au village de Zermatt.

Se rendre au départ :

Parking gare de Täsh : Environ 16€ la journée

Train : Toutes les 20 minutes de 5 h 55 à 21 h 55 / Durée : 15 min / Prix : Environ 16€ A/R

Gare → Funiculaire : 10 min de marche

Funiculaire A/R Sunnegga + Télécabine Blauherd : Durée : 10 min / Prix : Environ 65€

Il est possible d’avoir le train gratuit et 50% de réduction sur les télécabines et funiculaire dans toute la Suisse avec le SwissTravelPass, mais je vous en parle à la fin de l’article.

Le sentier des 5 lacs en bref :

⏱️ Durée moyenne : 2h30 A/R 

📏 Distance : 9,8 km 

⬆️ Dénivelé positif : 165 m 

⛰️ Difficulté : Moyen

Le chemin mène aux lacs Stellisee, Grindjisee, Grünsee, Moosjisee et Leisee. Le sentier est très bien indiqué. Il est autorisé de se baigner dans les lacs de Leisee et Grünsee (mais bon courage ahah). Tout au long de la balade, on garde en vue le Mont Cervin, qui pour nous était sous les nuages toute la journée.

NB : Il est important de prendre en compte que la randonnée est située dans une station de ski, ce n’est pas sauvage et est très touristique.

Tips : se détendre chez Manud à Zermatt pour boire un bon café avant de prendre le train.

Il est temps pour nous de reprendre la route en direction Saas Fee, pour une nuit dans une Bubble-Tent. Il faut compter 1h de marche pour rejoindre la bubble depuis le parking payant (Saas-Fee est aussi un village sans voiture).

Si vous avez suivi mes aventures en story, vous savez que cette nuit là n’a pas été de tout repos avec un bel orage. Autant vous dire que ça résonne fort au milieu de ces hauts sommets !

Heureusement, le réveil fut tout autre avec un joli ciel bleu, du soleil, et même une mer de nuages.

🚩 Jour 4 : Oeschinensee, le lac incontournable

Sur la route de Kandersteg, nous avons fait un petit tour en voiture… sur un train. Oui, oui, vous avez bien lu. C’est le moyen le plus rapide pour rejoindre le plateau depuis le Valais.

Prix : Environ 25€ / Durée : 15 min

Direction Kandersteg pour la randonnée au lac d’Oeschinen.

Le Lac d’Oeschinen est sans aucun doute l’un des plus beaux lacs de montagne de Suisse. Situé dans les Alpes bernoises, à une altitude d’environ 1 578 mètres, ce lac est un véritable trésor naturel.

Voici quelques points concernant le Lac d’Oeschinen :

  • Site UNESCO : En 2007, le lac a été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO avec les régions avoisinantes, soulignant ainsi son importance géographique et sa beauté naturelle exceptionnelle.
  • Activités : En été, le Lac d’Oeschinen est prisé pour la pêche, la baignade et la barque. Les sentiers de randonnée autour du lac offrent une vue panoramique spectaculaire, notamment ceux qui mènent au Blümlisalp, un massif montagneux dominant. En hiver, le lac gelé et ses environs deviennent un terrain de jeu pour le patinage, le hockey sur glace et la pêche blanche.
  • Faune et Flore : La région autour du Lac d’Oeschinen est riche en biodiversité. C’est un habitat pour de nombreux animaux sauvages, y compris des espèces protégées. La flore alpine, notamment les fleurs au printemps et en été, ajoute une touche de couleur au paysage déjà impressionnant.
  • Caractère Saisonnier : Le paysage du Lac d’Oeschinen change radicalement avec les saisons. En été, les eaux turquoises contrastent avec les montagnes vertes et enneigées, tandis qu’en hiver, le lac devient une étendue gelée entourée de sommets enneigés.
  • Restauration : Il y a un restaurant situé près du lac où les visiteurs peuvent se détendre et déguster des plats locaux tout en profitant de la vue imprenable.

En résumé, le Lac d’Oeschinen est un joyau des Alpes bernoises, offrant une combinaison de beauté naturelle et d’activités pour tous les âges. Que vous souhaitiez vous détendre au bord de l’eau, faire une randonnée ou simplement admirer le paysage, le Lac d’Oeschinen ne manquera pas de vous émerveiller.

Randonée panoramique au lac d'Oeschinensee

Se rendre au départ :

Parking du télécabine de Kandersteg : Environ 5€ la journée

Deux options ensuite pour aller au lac et au départ de la randonnée panoramique :

→ À pied : 5km de marche, 500 d+

→ Télécabine : Durée : 6 min / Prix : Environ 30€ A/R

Une fois au lac, nous avons fais la randonnée panoramique, mais il existe plusieurs itinéraire pour tous les niveaux que vous pouvez retrouver ici.

Randonnée panoramique depuis le lac en bref :

⏱️ Durée moyenne : 3h en boucle 

📏 Distance : 8 km

⬆️ Dénivelé positif : 480 m 

⛰️ Difficulté : Difficile

⚠️ si vous êtes sujet au vertige, je vous déconseille cette randonnée. Même s’il n’y a pas de grosses difficultés, vous pouvez avoir une sensation de « vide ». Vous pouvez quand même profiter du lac avec d’autres randonnées !

Sincèrement, j’avais les larmes aux yeux en arrivant devant ce panorama, tellement il est fou. À savoir néanmoins, cette randonnée est très populaire en Suisse donc vous ne serez vraiment pas tout seul. Même si ça enlève le charme du côté sauvage, je trouve que ça vaut quand même le coup d’y aller si vous adorer ce genre de paysages comme moi. Personellement, je n’ai pas du tout regretté !

Pour la nuit, nous l’avons passé au camping Alpenblick près du lac de Thoune où nous avons pu contempler le coucher de soleil sur le lac.

🚩 Jour 5 : Lauterbrunnen et ses 72 cascades

À Lauterbrunnen, c’est un festival de cascades. Imaginez : 72 chutes d’eau. La plus emblématique est la chute d’eau du Staubbach, une des plus hautes cascades d’Europe, qui se jette d’une paroi rocheuse haute de près de 300 mètres. Cette vallée alpine est vraiment impressionnante ! Elle a même inspiré Tolkien pour l’écriture du Seigneur des Anneaux !

Ce village est situé dans une vallée glaciaire profonde, flanquée de falaises abruptes. C’est un point de départ idéal pour explorer des destinations populaires comme Wengen, Mürren, ou le Schilthorn. Proche de Lauterbrunnen se trouve la Jungfraujoch, souvent surnommée « Le Toit de l’Europe ». C’est la gare ferroviaire la plus élevée d’Europe et offre une vue panoramique exceptionnelle sur les Alpes.

Le village a conservé une partie de son charme traditionnel. Les chalets en bois, les festivals locaux et la cuisine suisse typique ajoutent à l’expérience culturelle de la région.

Je vous recommande les mois de juin, septembre et octobre pour visiter le village, l’été vous rencontrerez beaucoup de monde !

🚩 Jour 6 : Stoos et Fronalpstock, sensations et panoramas

Fronalpstock est une montagne située dans le canton de Schwytz, en Suisse. Dominant le lac des Quatre-Cantons (Vierwaldstättersee en allemand), elle offre une des vues panoramiques les plus impressionnantes de Suisse. Les crêtes de Fronalpstock sont un point de repère pour les randonneurs, les skieurs et les amateurs de panoramas montagneux.

Plusieurs sentiers bien balisés mènent au sommet, offrant différentes difficultés pour convenir à tous les niveaux de randonneurs. La randonnée le long des crêtes offre une expérience unique, avec des vues époustouflantes tout au long du parcours. ! Cette randonnée débute à Stoosbahnen avec un petit trajet en funiculaire (le plus raide du monde) jusqu’au village de Stoos (interdit aux voitures).

Vue de la randonnée entre Fronalpstock et Klingenstock sur le chemin de crête "les escalier du paradis"

Se rendre au départ :

  • Parking du funiculaire de Stoos : Environ 5€ la journée

Funiculaire : Durée : 6 min / Prix : Environ 22€ A/R

  • Télésièges Fronalpstock ou Klingenstock pour rejoindre directement le chemin de crête. Prix : Environ 40€ A/R

(Il est aussi possible de tout faire à pied pour les plus sportifs)

Randonnée panoramique de Fronalpstock à Klingenstock en bref :

📏 Distance : 4,5 km 

⬆️ Dénivelé positif : 390 m 

⛰️ Difficulté : Moyenne

On peut également suivre le sentier des arêtes en sens inverse.

Pour la nuit, nous avons pris la route vers Laax est nous nous sommes arrêtés dans un camping TCS. Le genre de camping que l’on aime, au milieu d’une forêt de pins.

🚩 Jour 7 et 8 : Laax, l’art de bien terminer un trip

Pour finir notre séjour, direction Laax, pour finir en beauté. Au programme : nature verdoyante, tranquillité des montagnes, yoga au bord d’un magnifique lac et expérience glamping avec sauna. Si ça vous tente, j’ai tout raconté dans un autre article : Mon escapade inoubliable à Flims Laax Falera, un paradis suisse entre montagnes et lacs

Pour conclure :

En somme, ce road-trip à travers la Suisse m’a rempli d’émotions, entre découvertes et aventures incroyables. Mais il est essentiel de souligner que ce n’est juste qu’un avant-goût. La Suisse regorge de trésors qui ne demandent qu’à être explorés.

Mon itinéraire est une proposition parmi tant d’autres. Chacun d’entre vous pourra y trouver ou créer son propre chemin. Je vous encourage vivement à partir à la découverte de ce joyau alpin et à tracer votre propre route à travers ses paysages à couper le souffle !

Pour suivre mon aventure en vidéo je vous invite à aller voir mes Stories à la Une sur mon compte Instagram.

🩵 Mes conseils pour voyager en Suisse

  • Achetez de la nourriture dans les supermarchés et évitez de manger dans les restaurants si vous avez un budget serré. Les chaînes de supermarchés comme Coop et Migros offrent une variété de repas prêts à manger de bonne qualité. En fin de journée, certains articles peuvent être soldés.
  • Il y a des télécabines partout en Suisse, mais cela peut vite faire exploser votre budget. Si vous voulez économiser de l’argent, il y a généralement un sentier de randonnée pour aller jusqu’au départ.

Ou alors acheter le Swiss Travel Pass peut s’avérer intéressant pour vous déplacer gratuitement dans les trains, les bus et les bateaux, mais vous bénéficiez également de nombreux avantages supplémentaires :

-> Des réductions de 50% sur certaines télécabines.

-> Les transports publics dans plus de 90 villes.

-> Des entrées gratuites dans plus de 500 musées.

  • Lors de votre road-trip, vous allez sûrement utiliser le réseau autoroutier et semi-autoroutier Suisse. Pour cela, il faut vous acquitter d’une vignette de 43€ valable pendant un an (année civile). Vous pouvez acheter la vignette dans les stations-services, à la poste ou les bureaux de douane aux frontières.
  • Essayez d’éviter de voyager en Suisse en haute saison, juillet, août et fin décembre à mars, car les hôtels sont généralement moins chers en basse saison.
  • En matière de camping sauvage, la Suisse n’a pas d’interdiction stricte, mais elle est régie par plusieurs règles spécifiques. Les réglementations sur le camping sauvage ou les séjours en camping-car hors zones officielles sont du ressort cantonal en Suisse. Cependant, c’est souvent aux municipalités de trancher, et elles peuvent donc instaurer leurs propres directives. Conseil : Mieux vaut être prévoyant ! Avant de planter votre tente ou de garer votre camping-car en dehors des zones désignées, renseignez-vous auprès de la municipalité concernée ou du commissariat local.
  • Je vous invite à adopter les principes du « Leave No Trace » lors de vos escapades en Suisse et ailleurs. Ces directives visent à réduire notre empreinte sur la nature : emportez vos déchets, restez sur les sentiers et respectez la faune. Pour préservez au maximum notre environnement.
  • Attention, à votre forfait mobile, certains opérateurs n’incluent pas la Suisse dans leurs forfaits (Coucou les 50€ de hors-forfaits 👋). Si c’est votre cas, je vous conseille l’opérateur Swisscom et son offre de carte prépayée tout illimité à l’intérieur de la Suisse pour 20€ pour 7 jours.
  • SBB Mobile : C’est l’application officielle des chemins de fer suisses. Elle vous fournira des horaires à jour, vous permettra d’acheter des billets et de suivre les correspondances.
  • MétéoSuisse: Pour avoir les prévisions météo les plus précises et actualisées.
  • Wi-Fi gratuit: De nombreuses gares, aéroports et certains lieux publics offrent un accès Wi-Fi gratuit. C’est très utile pour vérifier des informations en déplacement.
  • Eau potable: L’eau du robinet en Suisse est d’une grande pureté. N’hésitez pas à remplir votre gourde dans les nombreuses fontaines publiques.
  • Supérettes dans les gares: Les gares principales ont souvent des petites boutiques qui restent ouvertes tard, même le dimanche, ce qui est pratique pour des achats de dernière minute.
  • Rabais et offres: Les offices de tourisme locaux ont souvent des réductions ou des forfaits pour les principales attractions touristiques. Pensez à les visiter dès votre arrivée dans une nouvelle ville.
  • Gardez toujours de la monnaie : Bien que la Suisse soit largement digitalisée, avoir de la monnaie peut être utile pour les toilettes publiques, certaines machines automatiques ou les petites dépenses.
  • Vérifiez les horaires locaux : Certains magasins, restaurants et attractions peuvent fermer plus tôt que vous ne le pensez, surtout dans les petites villes. Certains camping ferment l’accueil à 17 h ! Et le dîner commence généralement à 18h.

💳 Combien ça coûte ? (été 2023)

La Suisse est réputée pour être l’une des destinations les plus chères d’Europe. Préparez-vous en conséquence, établissez un budget réaliste et informez-vous sur les coûts sur place. Voici une liste des prix non exhaustive du quotidien lors de votre road-trip.

  • Carburant : 2€ / litre
  • 1 nuit en camping : (1 emplacement / 2 pers / 1 véhicule) : Entre 40€ et 50€
  • 1 nuit en glamping : environ 250€
  • Café : environ 4€
  • Tablette de chocolat Lindt : environ 3€
  • Oeufs plein air x6 : environ 4€

Limitations de vitesse en Suisse

  • Zones résidentielles : 30 km/h
  • Conduite en ville et agglomération : 50 km/h ou 60 km/h
  • Hors agglomérations : 80 km/h Voies rapides : 100 km/h
  • Autoroute : 120 km/h

Langues

La Suisse a 4 langues officielles : l’allemand, le français, l’italien et le romanche. Apprendre quelques phrases de base dans la langue de la région que vous visitez sera apprécié.

En gardant ces astuces à l’esprit, vous pouvez optimiser votre expérience suisse !

Bon séjour !